Pélagie, Pacha et les autres… Bienheureuses folles-en-Christ de Divéyevo (Léonide Tchitchagov)

couv-finie
Pélagie Serebrennikova (en haut) et Pacha (Prascovia) de Sarov

Réunies en un seul ouvrage, voici les biographies de Pélagie Serebrennikova, Pacha (Prascovia) de Sarov et d’autres clairvoyantes de Divéyevo, lumineuses et étranges, à qui la Providence a dévolu un rôle essentiel dans l’histoire mouvementée du monastère orthodoxe russe voulu par la Mère de Dieu.
«Les authentiques bienheureuses se reconnaissent à leur inexplicable pureté de langage, à la sainteté du regard qui pénètre jusqu’au cœur des individus, à leur mode de vie et, surtout, à leur discours inimitable, à nul autre pareil» écrit l’auteur à propos des folles-en-Christ. L’ensemble du texte est signé Léonide Tchitchagov (Métropolite Séraphim), et extrait des Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo

 

Les Chroniques retracent l’aventure exceptionnelle du monastère fondé au XVIIIe siècle par saint Séraphim de Sarov. Le premier volet s’articule autour de la vie du Saint, indissociable de Divéyevo et de ses moniales, le deuxième volet relate les épreuves souffertes par les « orphelines » de Séraphim après son décès. Humiliations, calomnies et mensonges répandus par le faux disciple de l’humble Starets de Sarov se succéderont durant près de trente ans. Dans cet univers de haute spiritualité, une âpre lutte se livre entre les forces du Ciel et de la Terre, conduite surnaturellement et au mépris des apparences par les folles-en-Christ de Divéyevo. Des femmes d’exception auxquelles ce livre rend hommage.

ISBN: 978-2-914857-26-0

E-book sur Amazon – Prix 3,81 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s